Articles

La cure détox - Partie 2

April 18, 2019

Nous avons vu dans la partie 1 qu'une détox est nécessaire si vous avez certains symptômes ou même si vous avez développé une maladie. Que faut-il faire ?

 

1- Le foie n'est pas tout seul à travailler

 

En effet, la détoxification dans le corps est réalisée par de nombreux organes et systèmes internes travaillant ensemble pour identifier, désactiver et éliminer les substances toxiques.

Notamment : 

- par notre respiration : respiration (échange de gaz), toux, éternuements, écoulement nasal

- par notre peau : transpiration, sécrétion des glandes sébacées (gras), larmes

- par notre système digestif : fonction hépatique, digestion au niveau de l’intestin, excrétion

- par nos reins : équilibrage acide / alcalin, miction

- Et par notre circulation et système lymphatique : circulation sanguine, circulation lymphatique, fonction ganglionnaire

 

2 - Une bonne alimentation pour prévenir et guérir 

 

Avant de vous complémenter, de faire une cure de jus ou rentrer dans un jeûne extrême prenez soin tout d'abord de votre intestin. Faites simple !

En effet, pour une bonne détox naturelle, il n’y a rien de plus important qu’une bonne santé digestive. Votre intestin est la porte d’entrée de la plupart des pathogènes, mais c’est aussi votre première ligne de défense contre les toxines, les bactéries et les substances indésirables. L’intestin est bordé d’une membrane muqueuse qui, lorsqu’elle est en bonne santé, forme une barrière solide qui empêche les toxines de pénétrer dans votre circulation sanguine.

 

Pour cela, il vous faut absolument avoir une alimentation équilibrée et saine. Manger des aliments riches en fibres donc de prébiotiques (ce qui nourrit vos bonnes bactéries) grâce aux légumes, aux fruits, aux céréales complètes, aux oléagineux, aux graines, aux légumineuses... A volonté et à satiété ! Puis vous pourriez prendre des probiotiques (bonnes bactéries) qui tapissera votre intestin et fera barrière aux agents pathogènes.

 

*Un approvisionnement sain de « bonnes bactéries » (les probiotiques) ainsi qu’un apport de prébiotiques pour nourrir ces bonnes bactéries vous aide à digérer et assimiler la nourriture que vous mangez.

 

Ayez une alimentation peu grasse pendant quelques jours puis réintroduire de bons acides gras essentiels non dénaturés (graines de lin, amandes, avocats, huile d'olive, huile de noix, huile de colza...), assurez vous d'avoir une bonne hydratation régulière (eau), et de dormir suffisamment (8 h / nuit).

 

3- En pratique

 

Le matin, vous pourriez prendre un verre d'eau citronnée au réveil. Puis hydratez vous avec des infusions bio, thé vert, thé blanc bio, rooibos, chicorée bio ... Et boire beaucoup d'eau. Pas de café, thé noir, alcool, jus de fruits sucrés, boissons sucrées ..

 

NB: Le foie se détoxifie la nuit vers 3-4h du matin et ce jusqu'à 10 h du matin (beaucoup n'ont pas faim avant 11h) C'est une des raisons de ne pas surcharger votre foie ! Laisser le travailler naturellement et attendez d'avoir réellement faim pour prendre votre premier repas. Manger léger et manger beaucoup de légumes verts (choux, poireaux, oignons, épinard, haricots verts, courgettes, artichaut ...)

 

Ne pas petit déjeuner si vous n'avez pas faim ! Ecouter votre corps, cela est indispensable dans une démarche de détoxication. 

 

Attention ! Ne faites pas une détoxication de votre foie par n'importe quel moyen, surtout lorsqu’il est sous-entendu que des résultats miraculeux apparaîtront en quelques jours. Cela vous prendra du temps !

Et une fois le début du travail de nettoyage hépatique réalisé, privilégiez la prévention, par une meilleure hygiène de vie. 

 

4- Le petit coup de pouce

 

Pour un soutien supplémentaire du processus de détox, selon les besoins et avec une approche personnalisée : on pourra avoir recours aux vitamines et minéraux de qualité, supplément de probiotiques, antioxydants (vitamines C, A et E, mais jamais en quantités excessives), glutathion, acides aminés (méthionine, L-cystéine, tyrosine, taurine).

Une grande variété de plantes est également connue pour soutenir le nettoyage naturel et la détoxication, notamment l’ail, le trèfle rouge, l’échinacée, la racine de pissenlit, la chorella, le chardon-marie, le radis noir, le desmodium, la feuille de persil (à consulter avec un spécialiste phytothérapeuthe). Ainsi la gammothérapie est intéressante pour soutenir les problèmes de foie. 

 

Please reload

Devenir végétarien et/ou Végan ?

April 4, 2019

1/2
Please reload

Archive
Please reload

Follow Me
  • Grey Facebook Icon
  • Grey Instagram Icon

© 2017 par emma nogues. Créé avec Wix.com

 

This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now